162: SYLVA KOSCINA: LA DIVA DES BALKANS 7u32tzcjs2k2czs3-202x300

Ensevelie sous les décombres d’un bombardement à Zagreb en 1942, Sylva Koscina la miraculée va devenir une des plus importantes vedettes internationales des années 60.  Epoque bénie des coproductions internationales, elle alignera parfois jusqu’à dix films par an aussi bien en Italie son pays d’adoption qu’en Espagne, en France et bien sûr à Hollywood.

Mais hélas, malgré une reconnaissance évidente, Sylva Koscina va, non pas jouer de malchance car il semble  qu’au contraire que la sienne ait été longtemps insolente mais choisir tout du long de sa carrière et de sa vie personnelle, des fausses pistes ou des voies sans issues.

Sa fâcheuse tendance à se conduire en star capricieuse et colérique longtemps après que Pola Negri ou Mae Murray aient abandonné l’idée ne fut pas non plus étrangère à un certain désaveu.

Et ce jusqu’à lasser son public pourtant fidèle, faire fuir les réalisateurs et exaspérer ses partenaires.

Devenir l’égérie d’un cinéma hermético-psychédélique avant de sombrer dans l’exhibition de charme à tout crin tout en gardant ses grands airs de Sophia Loren qui aurait perdu sa petite culotte mais pas ses bigoudis chauffants.

Sylva Koscina va brouiller les pistes avant de noyer son image dans ce qu’il fait bien appeler un océan de médiocrité. Et ce, et c’est là tout son paradoxe, avoir travaillé pour les plus grands comme Fellini, Comencini, Bolognini ou Risi.

Lorsque la sublime vedette dont la beauté semblait impérissable fera son mea culpa ou tout du moins son bilan; Elle daignera enfin apparaître à la télévision et au théâtre pour aborder les rôles de grande dame qu’elle méritait amplement et pouvait parfaitement tenir, le cancer, déjà en avait fait sa proie.

Et si Sylva Koscina fut une très grande vedette internationale durant plus d’un quart de siècle, c’est malgré tout une vedette au lancinant parfum de gâchis.

Cliquez sur le lien pour découvrir la biographie de Sylva Koscina par Celine Colassin

fichier doc 162 SYLVA KOSCINA

Dernière mise à jour le 1 aout 2017

pas de réponses

Laisser un commentaire

Un Cinéphage |
Mon ciné à moi |
FESTIVAL DE CANNES 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal d'un coeur de Di...
| Films et compagnie
| MoviesNewsBooks.