164: CYD CHARISSE: DANCING QUEEN bbpys3rju3ifpbsi

Lorsque l’on évoque l’âge d’or d’Hollywood et plus précisément celui des superproductions en technicolor de la Metro Goldwyn Mayer, deux noms viennent aussitôt éclairer le discours et faire pétiller les regards: Esther Williams et Cyd Charisse.

Esther et Cyd, Cyd et Esther parce que leur souvenir est celui qui évoque le mieux l’univers de la comédie musicale hollywoodienne dans ce qu’elle a de plus grandiose.

On n’avait jamais mis en chantier de tels films avant elles, on n’en fit plus après, et comble de luxueux prestige ces films là étaient faits « pour elles ».

Mais ce qu’il y a de plus fascinant et pour tout dire d’absolument unique avec Cyd Charisse c’est que toute sa gloire repose sur deux minutes. Deux minutes sans dialogues, un numéro dansé dans un film dont elle n’est pas la vedette: « Chantons sous la Pluie ». Pour elle une simple routine, à peine un jour de travail.

Ces deux minutes symbolisent à elles seules toute la comédie musicale américaine. On connaît ces deux minutes dans le monde entier même si souvent on n’a pas vu le film. Ces deux minutes dansées par Cyd Charisse avec un Gene Kelly totalement éclipsé par sa partenaire à mi chemin entre la bombe nucléaire et la panthère noire, c’est le numéro de danse le plus célèbre de l’histoire du cinéma.

Et que Cyd Charisse était déjà à la MGM depuis dix ans, que Gene Kelly ne voulait pas d’elle pour le film, qu’elle ait connu d’autres triomphes, qu’elle ait été une star à Las Vegas et une reine de la télévision après avoir été la reine de la MGM, n’importe au fond que très peu aux yeux des cinéphiles qui ne retiennent que les deux précieuses minutes qui ont fait d’elle une des plus grandes et des plus respectées des stars hollywoodiennes.

Cyd Charisse a provoqué l’admiration planétaire, une admiration sans bornes et sans frontières qui dure depuis plus de soixante ans sans faiblir, et que les critiques se soient plaints qu’elle débitait ses répliques avec la grâce d’un parlophone bon marché importe peu, Cyd Charisse est  à jamais une icône du septième art au dessus de tout reproche.

Cliquez sur le lien pour découvrir la biographie de Cyd Charisse par Céline Colassin

fichier doc 164 CYD CHARISSE

Dernière mise à jour le 1 aout 2017

 

3 réponses
  1. hugongerard
    10 mai, 2013 | 18:14 | #1

    Merci pour la biographie de Cyd Charisse , il était temps , comme dit le proverbe : Tout viens a point qui s est attendre , je t ‘ adore Céline .

  2. hugongerard
    2 juin, 2014 | 14:17 | #2

    Ne serait-ce pas la photo du film : Traquenard( 1957) , ou on la voit représentée en haut de cette page sur ton site.

  3. 2 juin, 2014 | 16:56 | #3

    Non, c’est une photo publicitaire de « Silk Stockings » avec Fred Astaire

Laisser un commentaire

Un Cinéphage |
Mon ciné à moi |
FESTIVAL DE CANNES 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal d'un coeur de Di...
| Films et compagnie
| MoviesNewsBooks.