dominique sanda

Dominique Sanda est incontestablement une star du cinéma international, mais une star au parcours non pas étrange mais très particulier.

Dès son premier film dont le titre lui allait si bien « Une Femme Douce » de Robert Bresson, Dominique Sanda fut telle qu’en elle-même. Telle que nous la connaissons, telle qu’elle est restée.

Dès ce premier film, la planète cinéma va s’enticher de la belle Dominique , pourtant adolescente encore et voir en elle « la nouvelle Greta Garbo »

L’affirmation ne lui fera ni chaud ni froid. Elle va devenir , trois générations durant, une des actrices les plus sollicitées avec un calme olympien qui pourrait passer pour de l’indifférence.

Pointilleuse sur le choix des films et surtout des metteurs en scène à qui elle se confie, Dominique Sanda ne travaillera que pour les plus grands dans leurs films les plus prestigieux, Dominique Sanda est là pour servir l’œuvre, pas pour donner sa pâtée à la presse people.

Et si le monde entier la considère comme une superstar, elle est la seule à considérer qu’elle est une simple actrice dont le rôle est de servir les films qu’elle tourne et les pièces qu’elle joue. Alimenter sa gloriole ne l’intéresse pas le moins du monde. D’ailleurs quand elle ne tourne pas, quand elle ne joue pas, elle rentre tranquillement à la maison…Au fin fond de la Patagonie!

fichier doc 175 DOMINIQUE SANDA

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE DOMINIQUE SANDA PAR CELINE COLASSIN

pas de réponses

Laisser un commentaire

Un Cinéphage |
Mon ciné à moi |
FESTIVAL DE CANNES 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal d'un coeur de Di...
| Films et compagnie
| MoviesNewsBooks.