LIZABETH SCOTT

Si d’aventure on cherche parmi les plus belles étoiles du cinéma hollywoodien quelle carrière les grands studios se sont évertués à détruire, il me semble que le cas de Lizabeth Scott emporte la palme.

Lancée pour être la « menace » d’une autre actrice, à savoir Lauren Bacall, la Paramount cantonna la belle Lizabeth Scott dans des rôles, des personnages et un type de films où excellait Lauren.

Ce n’était pas une excellent idée, tout le monde se fichait qu’il existât une « menace » à commencer par Lauren Bacall elle-même!

Et puis il y avait cette voix! Le public s’était autrefois entiché de la voix grave de Greta Garbo, il aimait aujourd’hui celle plus grave encore de Lauren. C’était la mode. Les studios faisaient fumer leurs actrices comme des feux de forêts pour rendre leurs voix plus masculines. Avec Lizabeth ce n’était pas nécessaire. A part peut-être Burt Lancaster, John Wayne et Clark Gable, elle avait la voix la plus virile d’Hollywood! Même Mario Lanza aurait eu l’air d’un canari aphone à côté d’elle!

On jasa donc, il y eut scandale, le coup de la « menace » n’ayant pas eu le succès escompté, la Paramount laissa faire, peut-être même le studio y fut-il pour quelque chose et passa à autre chose.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE LIZABETH SCOTT PAR CELINE COLASSIN

fichier doc 177 LIZABETH SCOTT

1 réponse
  1. hugongerard
    6 janvier, 2014 | 18:21 | #1

    Quelques films memorable de sa carrière , je retiens surtout : L homme aux abois film trés noir de Byron Haskin ou dans un passage de ce film elle y chantait de sa voix rauque : Dont Call it love . On l ‘ avait surnommé a cause de sa voix rauque : La gorge , , mais tu verifieras si je ne fais pas d erreur .

Laisser un commentaire

Un Cinéphage |
Mon ciné à moi |
FESTIVAL DE CANNES 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal d'un coeur de Di...
| Films et compagnie
| MoviesNewsBooks.