pascale petit

J’ai souvent ouvert des pages de ce blog consacré aux plus grandes réussites féminines du cinéma en remarquant que j’aurais déjà pu traiter tel ou tel « cas » depuis bien longtemps.

Au sujet de Pascale Petit, c’est un peu l’inverse. Je me suis longtemps posé la question de savoir si je ne devrais pas plutôt lui consacrer un article parmi mes » Etoiles Filantes ». Car enfin, encore inconnue en 1957 elle ne tourne plus rien de mémorable dès 1961 et a perdu son statut de superstar deux ans plus tard.

Alors, tant que j’y suis je pourrais choisir la belle pascale comme le symbole même des étoiles filantes du cinéma tant son régne fut court même si sa carrière fut nettement plus longue.

Mais si on régne fut bref, il fut grandiose et Pascale fut la seule actrice à être non seulement aussi sollicitée que Brigitte Bardot mais la seule à se voir proposer des rôles qui n’avaient pas été d’abord proposés à Brigitte.

Alors oui, le régne de Pascale Petit fut court. Mais ce n’est pas la durée qui fait l’éclat du feu d’artifice.

Et puis Marilyn, Garbo ou Harlow ne hantèrent plus les écrans très longtemps non plus quand la gloire fut venue.

Alors bienvenue chère Pascale dans ce florilège d’inoubliables glorieuses.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE PASCALE PETIT PAR CELINE COLASSIN

fichier doc 200 PASCALE PETIT

 

2 réponses
  1. hugongerard
    8 juin, 2015 | 17:47 | #1

    Il y a quelques années de çà sa fille Douchka s ‘ était lançée dans la chanson comme son père Gianni Esposito , puis plus de nouvelles d elle ni de sa mère . Que sont-elles devenues ?.

  2. 8 juin, 2015 | 18:24 | #2

    Douchka chante toujours elle a participé à The Voice mais n’a pas été sélectionnée
    Pascale vit sa paisible retraie en province.

Laisser un commentaire

Un Cinéphage |
Mon ciné à moi |
FESTIVAL DE CANNES 2010 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le journal d'un coeur de Di...
| Films et compagnie
| MoviesNewsBooks.